Back to top
Reported by Natural Power on 11 June 2019

Projets éoliens dans les pays scandinaves

(Courtesy of The Natural Power Consultants Limited)

Les dernières années ont été marquées par un basculement dans le secteur de l’énergie éolienne des pays scandinaves. Initialement, les développements de projet ont été ralentis par la faiblesse des prix de l’électricité et des certificats d’énergies renouvelables, puis ils ont été marqués par un boom relatif: Natural Power a contribué à la réalisation de méga projets, tels que celui de Markbygden ETT, avec des contrats d’achat d’électricité (PPA) à très long terme dépassant de loin la durée moyenne et qui sont parmi les premiers projets sans subventions dans la région.

Au cours des douze derniers mois, nous avons observé un intérêt croissant des investisseurs pour le marché scandinave et Natural Power continue de participer à plusieurs transactions importantes dans la région. Le travail conduit par nos analystes et nos équipes d’audits techniques et de construction nous permet de partager des informations clés sur ce marché.

Les contrats d’achat d’électricité (PPAs) : une analyse précise est plus importante que jamais

La région scandinave est généralement considérée comme le marché le plus développé d’Europe pour les contrats d’achat d’électricité (PPAs). Le graphique ci-dessous, généré par WindEurope, en témoigne et montre la croissance rapide des PPAs récemment observée en Norvège, en Suède et en Finlande.

Sur des marchés tels que celui des États-Unis, où le marché des contrats d’achat d’électricité par les entreprises (CPPA) est également porteur, les contrats d’achat «virtuels» sont devenus courants. Ils constituent des contrats sur la différence entre producteur et acheteur. Les parties conviennent d’un prix fixe, et la différence entre ce prix fixe et le prix du marché est payée par l’une des parties à l’autre mais sans qu’il n’y ait aucun transfert contractuel de l’énergie générée. Toutefois, sur le marché des pays scandinaves, nous constatons une variété de structures de PPA utilisées entre producteur et acheteur. Celles-ci incluent plusieurs nouveaux types d’accord : une gamme d’accordsde type volume fixe; des accords avec des prix plafonnés, des planchers et des limites; et des accords exigeant une disponibilité minimum garantie par le producteur.

Cela met en évidence l’importance de la souplesse dans l’approche de la structure du contrat, du prix et de la répartition des risques des PPAs, aussi bien de la part des producteurs que des acheteurs. Cela renforce également l’importance d’obtenir une analyse qualitative du rendement énergétique et de procéder à des audits techniques approfondis des contrats et des garanties d’exploitation et de maintenance. Étant donné que de nombreux projets de la région sont conclus via des accords d’achat d’énergie avec des obligations de livraison à volume fixe sur des périodes variables, il est important de réaliser une analyse complète prenant en compte tous les défis de cette région. Ceux-ci comprennent :
  • La complexité du terrain, qui rend plus difficile l’extrapolation sur des sites à partir de mâts de mesure.
  • Les pertes dues au givre, qui peuvent varier considérablement selon les années et les lieux.
  • L’utilisation de turbines de plus en plus hautes avec des rotors de plus en plus grands. Les mâts habituellement installés ne permettent pas de collecter des données couvrant la totalité des conditions de ces structures plus importantes, c’est pourquoi des données provenant de télédétection doivent être incluses.
  • Une stabilité atmosphérique élevée qui affecte considérablement le cisaillement du vent sur le rotor de la turbine. Ceci est à la fois difficile à prédire et très variable, comme l’illustre le graphique ci-dessous, qui montre le cisaillement du vent sur un site du cercle polaire arctique à différents gradients de température sur une période de campagne LiDAR de trois mois.
Construction : contrats, gestion et méthodes

La Suède, la Finlande et la Norvège utilisent habituellement divers contrats standards en plus du contrat commun à la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC). Il est essentiel de comprendre la structure de ces contrats, notamment lorsqu’ils concernent la fourniture ou la construction. Les entreprises locales peuvent également avoir certaines attentes quant à la manière de convenir des détails d’un contrat et à la manière dont ce contrat est géré.

Nous savons par expérience que les contrats dans les pays scandinaves ont généralement tendance à être plus équilibrés lors de la répartition du risque par rapport à d’autres marchés. Il est important d’y réfléchir lors de la négociation des contrats et de la gestion des entreprises et sous-traitants. Cela garantira le fait que toutes les parties sont satisfaites de la répartition des risques et contribuera à maintenir de bonnes relations de travail.

Nous avons vu comment la relation entre le contrat et les techniques de construction, ainsi que les méthodes utilisées pour faire face aux défis présentés par la région et le climat nordiques peuvent influer sur le succès d’un projet. Les contrats doivent répartir correctement ces risques et les intégrer dans un plan réaliste et réalisable afin que toutes les parties puissent travailler ensemble pour obtenir des résultats.

Sans une compréhension de ces aspects, les pays scandinaves peuvent constituer un marché complexe dans lequel travailler.

References

[1]

The Natural Power Consultants Limited. Press release - Projets éoliens dans les pays scandinaves. URL: https://www.naturalpower.com/projets-eoliens-dans-les-pays-scandinaves/. [Date Accessed: 11/06/2019].

18 Sep | Solar Power International

Natural Power will be exhibiting at Solar Power International (SPI) on September 23-26 at the Salt Palace Convention Center, Salt Lake City, Utah.

11 Sep | New horizons: Ireland’s offshore wind

Natural Power is the headline sponsor of this year’s Irish Wind Energy Association (IWEA) Offshore Wind Conference which takes place on 12th September 2019 at the Ballsbridge Hotel, Dublin.

10 Sep | Consent secured for wind farm projects in Dumfries and Galloway

Natural Power has helped secure consent for three applications that were approved unanimously by the councillors at Dumfries and Galloway Council’s August Planning Committee.